Collation des grades

Contactez-nous

Concernant le diplôme de 1er, 2e ou 3e cycle :
diplomation@polymtl.ca, Registrariat, 514 340-4711, poste 4323

 

PRIX D'EXCELLENCE EN RECHERCHE ET INNOVATION 2016

CARL-ÉRIC AUBIN
Professeur titulaire
Département de génie mécanique

Carl-Éric Aubin est diplômé en génie mécanique de Polytechnique Montréal d’où il obtient un baccalauréat en 1991 et un doctorat en 1995. Il complète ensuite une formation postdoctorale en orthopédie et réadaptation à l’Université du Vermont avant de devenir, en 1996, professeur au Département de génie mécanique de Polytechnique et à l’Institut de génie biomédical. Il est promu professeur agrégé en 1999 puis professeur titulaire en 2004.

Entre 2000 et 2011, il devient titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en génie orthopédique, et de 2011 à 2015, titulaire de la Chaire de recherche de Polytechnique Montréal en génie orthopédique. Il dirige actuellement deux autres chaires de recherche, soit la Chaire de recherche industrielle CRNSG/Medtronic en biomécanique de la colonne vertébrale et la Chaire de recherche du Canada en génie orthopédique (niveau 1). Il codirige le Groupe de recherche en sciences et technologies biomédicales.

Le professeur Aubin jouit d’une réputation internationale dans le domaine des technologies biomédicales et, plus particulièrement, dans celui de la biomécanique de la colonne vertébrale. La qualité de ses recherches en biomécanique musculosquelettique et sur la scoliose a mené au développement de technologies permettant de modéliser et de prédire l’effet de traitements orthopédiques, d’en optimiser l’efficacité et surtout d’en minimiser le caractère invasif. Plusieurs hôpitaux nord-américains et européens utilisent actuellement des technologies et logiciels de visualisation et d’analyse 3D qu’il a développés.

Carl-Éric Aubin travaille en étroite collaboration avec le CHU Sainte-Justine, où il y est chercheur et responsable d’un Axe de recherche sur les maladies musculosquelettiques et réadaptation, pour améliorer la qualité de vie d’adolescents atteints de déformations de la colonne vertébrale (scoliose). Il a mis au point une plate-forme de conception et de fabrication assistée par ordinateur, de simulation et d’optimisation d’orthèses pour traiter cette condition. Cette technologie, qui permet de réduire de plus de 50 % le poids de l’orthèse, est en cours d’implantation dans d’autres hôpitaux en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et au Québec.

Ce qu’il y a de particulier dans tous les travaux de Carl-Éric Aubin, c’est qu’ils jettent un pont entre le génie, l’imagerie et la médecine et qu’ils donnent lieu à des applications innovantes qui améliorent la qualité et l’efficacité des technologies utilisées pour le traitement de pathologies de la colonne vertébrale. Il a une façon originale de concevoir la nouvelle discipline qu’est le « génie orthopédique ».

La renommée de Carl-Éric Aubin dépasse nos frontières. Il a été professeur invité à quelques reprises à l’Université du Minnesota, à l’Université Aix-Marseille, ainsi que professeur honoraire à l’Université Sichuan, en Chine. Il a aussi contribué à établir un Laboratoire international associé, le iLab-Spine, en biomécanique et imagerie du rachis avec huit établissements en France et au Québec.

Chercheur prolifique, il compte à son actif plus de 155 articles publiés dans différentes revues scientifiques, plus de 550 contributions dans des conférences nationales et internationales, et une soixantaine d’articles ou chapitres dans des livres édités. Il est également coauteur de cinq brevets.

À l’automne 2015, l’ACFAS lui décernait le Prix Jacques-Rousseau en reconnaissance de ses travaux multidisciplinaires. Il a reçu de nombreux prix dont celui de Jeune chercheur de la Fondation des étoiles en 2010 et le prix Pierre Labelle de la Société de la Scoliose du Québec en 2004.

Le Conseil académique de Polytechnique remet à Carl-Éric Aubin le Prix d’excellence en recherche et innovation 2016 pour souligner l’ensemble de ses réalisations, lesquelles ont contribué et continuent de contribuer à l’excellence et au positionnement du Département de génie mécanique, mais aussi de Polytechnique Montréal et du Québec dans le domaine de la biomécanique et du génie biomédical.